français | español | english
Fondo Documental Dinámico
sobre la gobernanza de los recursos naturales en el mundo

Rapport final du Forum Maghrébin « Femme rurale et multiculturalité dans l’économie sociale et solidaire »

Al Hoceima (Maroc) 13 et 14 octobre 2016

Resumen

Ce livre est le résultat des conférences et conclusions tirées lors du Forum « Femme Rurale et Multiculturalité dans l’Économie Sociale et Solidaire » qui a eu lieu à Al Hoceima (Maroc), dans le cadre du projet « Renforcement de l’exercice du droit économique des femmes rurales de la commune d’Imzouren ».

À l’occasion de la Journée Internationale de la femme rurale et de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, la ville d’Al Hoceima (Maroc) a accueilli le 13 et 14 octobre 2016 le forum Maghrébin sous le thème de «Femme Rurale et Multiculturalité dans l’Économie Sociale et Solidaire » dans les locaux de la Faculté des Sciences et Techniques (FST) à Sidi Bouafif.

Ce Forum, organisé par les associations AFFA-Rif, CONOSUD et CERAI, s’inscrit dans le cadre du projet de coopération Internationale «Renforcement de l’exercice du droit économique des femmes de la commune d’Imzouren» financé par l’Agence Catalane de Coopération au Développement (ACCD).

L’objectif principal du forum maghrébin est de favoriser les expériences pratiques des femmes accumulées dans le domaine de l’économie sociale. Dans cette perspective, le forum s’inspire particulièrement des travaux théoriques et des recherches interdisciplinaires portant sur les initiatives lancées dans cadre de l’économie sociale et solidaire.

Les pratiques locales et nationales constituent donc le fil conducteur pour rendre compte des liens établis entre le genre, les pluralités économiques et culturelles, et l’espace public démocratique. Il s’agit également d’insister sur l’importance du partage des expériences en vue de renforcer les nouvelles stratégies aussi bien du développement et d’autonomisation des femmes que de promotion et de valorisation de la contribution des femmes rurales dans l’économie locale et nationale.

La mise en débat de ces thématiques a pour objectif de permettre une appréhension approfondie de la réalité de nos sociétés marquées par une forte émergence des organisations d’économie sociale, telles que les coopératives, les groupements à intérêts économiques et les petites entreprises sociales locales. Tout cela évolue dans un contexte dominé par un discours de crise économique majeure et une défiance accrue à l’égard des gouvernants et des institutions traditionnelles.

Dans le Rif comme dans d’autres régions du Maroc, les valeurs culturelles de solidarité (Twiza par exemple) et du travail collectif ont constitué depuis toujours le socle du travail communautaire. Les populations rurales marocaines ont l’habitude de s’organiser collectivement pour mieux répondre aux nécessités et aux besoins d’ordre économique et social.

Depuis plusieurs décennies, le Maroc a également initié d’autres formes de solidarité et du travail collectif : coopératives, associations, micro-entreprise, etc. le but de ces organismes est de consolider les efforts collectifs afin de satisfaire aux intérêts économiques et sociaux aussi bien de leurs membres que de la société entière.

Depuis plus d’une décennie, une grande variété de coopératives et de groupements à intérêts économiques a été créée à Al-Hoceima soit grâce à la volonté de leurs membres, soit avec l’appui des tiers. Ces organismes reposent sur des programmes de coopération ou des programmes nationaux qui visent le renforcement de l’exploitation des ressources locales économiques et humaines dans le cadre d’un développement durable et équitable. Leur but consiste aussi à encourager l’émergence de nouvelles alternatives pour faire face à la crise économique et aux échecs des politiques économiques nationales. L’économie sociale se veut, de fait, une alternative qui se distingue par sa pluralité : économie féminine, économie verte, coopérativisme, souveraineté alimentaire, etc.

Le Forum a l’ambition d’être un espace de dialogue, d’échange et de partage des expériences dans l’intention d’entamer une réflexion sur la situation actuelle du secteur de l’ESS et de proposer des solutions concrètes tant au niveau local, national qu’international de manière à faire valoir les droits économiques des femmes et à encourager leur autonomisation à l’orée de cette nouvelle ère de l’ESS.

Vous trouverez le rapport complet en téléchargement au bas de cette page.

Descargar el documento

Miren experiencias de otros continentes

Guatemala

Afrique de l’Ouest

Desafió

Zona geográfica

Organizaciones