français | español | english
Fonds documentaire dynamique sur la
gouvernance des ressources naturelles de la planète

La Charte des Paysans. Déclaration de principes et programme d’actions. Conférence Internationale sur la Réforme Agraire et le Développement Rural, Rome, Juillet 1979.

Date de rédaction : 2014

Organismes : Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO)

Type de document : Communiqué

La Conférence Internationale sur la Réforme Agraire et le Développement Rural convoquée par la FAO à Rome en Juillet 1979 a permis aux 145 gouvernements représentés de se mettre d’accord sur un document important, à la fois Déclaration de principes et Programme d’action, la Charte des paysans.

Dans l’avant propos de ce document, EDOUARD SAOUMA, Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture rappelait :

« La Déclaration de principes et le Programme d’action constituent en fait la charte des pauvres des zones rurales. Ce document rappelle que le développement rural est un problème global qui doit être affronté simultanément sur plusieurs fronts interdépendants par l’intervention des institutions rurales au niveau du village, par la réorientation des politiques nationales de développement au niveau du pays, et par l’instauration d’un nouvel ordre économique international à l’échelle mondiale.

Pays développés et pays en développement, de même que la communauté internationale dans son ensemble, doivent prendre leur part de l’effort énorme nécessaire pour abolir le paupérisme rural. Les pauvres des campagnes doivent avoir accès aux ressources en terres et en eau, aux facteurs de production et aux services agricoles, aux services de vulgarisation et de recherche; ils doivent pouvoir participer à la conception, à l’exécution et à l’évaluation des programmes de développement rural; enfin, il faut ajuster la composition et l’orientation des échanges internationaux et des investissements extérieurs pour faciliter l’application de stratégies de développement rural axées sur la lutte contre la pauvreté.

La croissance est nécessaire mais non suffisante. Elle doit s’appuyer sur la justice et, surtout, sur la participation populaire à la conception, à l’exécution et à l’évaluation des politiques et programmes de développement rural.

En dernière analyse, la responsabilité de la réforme agraire et du développement rural incombe aux gouvernements et aux populations - et dépend de la fermeté de leur engagement politique et de leurs efforts. Mais pour pouvoir participer, les populations doivent être motivées et encouragées à reconnaître les problèmes et à s’engager sans défaillance dans le combat pour le développement rural, en veillant particulièrement aux intérêts des plus démunis.

La présente publication est destinée aux chercheurs et aux analystes aussi bien qu’aux personnes qui exercent une influence sociale et politique. Elle s’adresse à tous ceux qui peuvent aider à diffuser le message de la Conférence mondiale. La FAO espère qu’elle marquera un tournant dans l’histoire de la lutte de l’humanité pour vaincre la pauvreté. »

Le document est consultable sur le site de la FAO à l’adresse suivante [www.fao.org/docrep/U8719F/U8719F00.htm]. Aucune version électronique des documents papier qui ont été publiés n’est proposée par la FAO. Une version en portugais a été éditée sous forme d’un document pdf par le Brésil lors de la préparation de la conférence de 2006. Il est téléchargeable sur cette page.

Télécharger le document