français | español | english
Fonds documentaire dynamique sur la
gouvernance des ressources naturelles de la planète

Les dernières évolutions dans l’accès au foncier en Afrique de l’Ouest

Document établi dans le cadre du FMAT 2016

Rédigé par : Sidy Ba

Date de rédaction : novembre 2016

Organismes : Association pour contribuer à l’Amélioration de la Gouvernance de la Terre, de l’Eau et des Ressources naturelles (AGTER), Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO)

Type de document : Étude / travail de recherche

Résumé

L’Afrique est dotée de ressources naturelles plus que sufisantes pour l’agriculture qui devraient soutenir les moyens d’existence des familles et des communautés paysannes. L’agriculture implique plus de 60% de la population active (production agricole, pastorale et halieutique).

Malheureusement, les politiques publiques et les programmes des États africains ne sont pas assez réglementés, en particulier sur des questions directement liées à l’accès et à l’utilisation des ressources telles que les terres agricoles, l’eau et les espaces pastoraux, en faveur des communautés de petits exploitants agricoles familiaux. Par conséquent, les pays africains en général et ceux de l’Afrique de l’ouest en particulier sont en train de substituer à la plupart des productions agricoles locales de base des produits importés.

Le phénomène d’acquisitions massives des terres agricoles, bien qu’historiquement connu, a évolué de manière fulgurante dans les années 2000. Selon la Banque mondiale, entre octobre 2008 et août 2009, 56 millions d’hectares de terres dans le monde ont été ciblées par des investisseurs étrangers dont plus des deux tiers en Afrique Sub-Saharienne 1.

Le contexte international était caractérisé par:

  • Une crise alimentaire du fait de la croissance démographique et des effets des changements climatiques;

  • Un développement des agro-carburants qui offre de nouvelles opportunités et accroît la demande en produits agricoles;

  • Une crise économique et financière dont les effets ont été de faire de la terre une valeur de refuge sûre et rentable.

Cette ruée vers la terre est encouragée par certaines institutions internationales. L’Union Européenne a émis des directives faisant injonction aux États membres d’accroître la part des énergies vertes afinn de réduire leur dépendance au pétrole 2. Le développement des pays émergents se traduit par une demande croissante en produits alimentaires comme dans le cas de la Chine par exemple, et une orientation vers les agro-carburants afin de réduire leur dépendance au pétrole et soutenir leur croissance comme au Brésil par exemple.

Sidy Ba

Producteur Agricole, Secrétaire Général du Cadre de Concertation des Producteurs d’Arachide (CCPA), Chargé de Communication et Membre du Conseil d’Administration du Conseil National de Concertation et de Coordination des Ruraux (CNCR), Sénégal

1 « Rising Global Interest in Farmland, Can it yield Sustainable and Equitable Benefits? », World Bank, Septembre, 2010.

2 Les Directives européennes 2003/30/CE puis 2009/28/CE ont notamment posé des règles contraignantes et des objectifs chi rés d’incorporation des agro-carburants dans les combustibles.

Table des matières

  • Préambule

  • Acronymes

  • Introduction

  • Contexte sous régional

  • Les réformes foncières

  • Le cas du Sénégal

    • Mobilisation et Plaidoyer de la Société Civile

    • Observations du CRAFS sur le document de politique foncière du Sénégal

  • Conclusion

  • Annexe

Droits de publication

© FAO 2018

Télécharger le document

Regarder des expériences d’autres continents

Amérique latine

Asie

Dossier

Ressource

Défi

Zone géographique

Organismes